Blog

Comment donner du plaisir à une femme en la doigtant ?

Donner du plaisir à une femme est tout un art. Un bon amant doit pouvoir connaître les sensations qui font du bien à sa partenaire, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle les préliminaires sont si essentiels puisqu’ils servent à faire « monter la sauce » pour que l’acte soit jouissif, aussi bien pour vous que pour elle. À ce titre, la stimulation du clitoris et du vagin est fortement appréciée par la gent féminine si elle est bien pratiquée. Vous vous demandez comment bien doigter une femme pour lui donner un maximum de plaisir ? Suivez le guide pour tout connaître sur les mécanismes de l’orgasme féminin, et la technique à mettre en œuvre pour bien doigter une femme.

Mécanismes de l’orgasme féminin

Contrairement à une idée persistante, les femmes peuvent avoir des orgasmes de différentes origines, les plus connus sont les orgasmes clitoridiens et vaginaux. Si vous voulez donner du plaisir à votre partenaire à coup sûr, il est essentiel que vous les connaissiez et en maîtrisiez les subtilités.

Les différents types d’orgasmes

Il est question d’orgasme vaginal lorsque la femme arrive à jouir par pénétration vaginale. Ici, la pénétration peut être effectuée de différentes manières : avec le sexe, les doigts, ou un vibromasseur. L’essentiel à retenir est que la jouissance s’obtient par la stimulation des parois internes du vagin.

D’un autre côté, on parlera d’orgasme clitoridien lorsque la femme jouit grâce à la stimulation du clitoris. Cet orgasme-ci est expérimenté par la plupart des femmes lorsqu’elles se masturbent. Tout comme les parois du vagin, celui-ci peut être stimulé de différentes manières : avec les doigts, le sexe, un vibromasseur clitoridien… le mouvement à effectuer doit toutefois être précis et régulier pour déclencher l’orgasme à ce niveau.

Donner du plaisir en doigtant une femme

Comment savoir qu’une femme jouit ?

Différents signes vous permettent de reconnaître lorsque la femme est en train de jouir : une respiration plus haletante, des mouvements de plus en plus désordonnés et brutaux, une crispation involontaire des muscles vaginaux et parfois même, la fameuse éjaculation féminine.

Bien doigter une femme : la technique à appliquer

L’action de doigter une femme est perçue comme un préliminaire pour beaucoup, alors que vous pouvez très bien lui donner un orgasme uniquement de cette façon. Pour ce faire, vous devez acquérir une certaine technique. Voici comment bien doigter une femme sur Objectif Squirt !

Commencez en douceur

Commencez par la mettre en condition : si la pénétration est effectuée trop brusquement, elle la subira comme une intrusion. Pour ce faire, il est recommandé de commencer en douceur, par des caresses par-dessus les vêtements. Insistez sur les zones érogènes telles que le cou, les reins, les épaules… puis enlevez ses vêtements. Invitez-la également à retirer les vôtres pour que le plaisir soit partagé !

Rappelez-vous que la bouche est également une zone érogène par excellence, et il n’y a rien de plus facile pour la stimuler : il suffit de l’embrasser. À ce stade, vous devez d’abord vous limiter à ces zones, et éviter à tout prix de toucher l’objet de votre convoitise. Cela fera languir votre partenaire et ne fera qu’augmenter encore plus son plaisir.

Précisez vos gestes

Votre partenaire est à présent en sous-vêtements. Vous devez continuer vos efforts, en prononçant un peu plus vos caresses au niveau des zones les plus sensibles de son corps. Après quelques effleurements sur les pointes, caressez-lui franchement les seins, le bas du dos, les fesses et le bas du ventre. Vous pouvez également vous aider de votre bouche pour continuer le travail. En effet, vos lèvres et votre langue seront vos plus fidèles alliés pour mieux stimuler votre partenaire.

Vous pouvez varier les sensations en mordillant et en soufflant tour à tour sur ces zones. Essayez d’éviter la monotonie, mais si vous sentez qu’une caresse la stimule plus qu’une autre, n’interrompez surtout pas votre geste. Les caresses par dessus les vêtements sont particulièrement frustrantes, mais hautement excitantes. Vous pouvez donc vous y attarder quelques minutes afin de bien la mettre en condition.

Stimulez le clitoris

Une fois votre partenaire bien chauffée, vous pouvez « entrer dans le vif du sujet ». Le clitoris est une zone particulièrement sensible avec laquelle vous pouvez procurer des sensations inouïes. Toutefois, il faut un certain « doigté » pour les produire. Pour stimuler le clitoris, vous pouvez donc effectuer des mouvements circulaires, ou un mouvement de va-et-vient avec l’index et le majeur joint. Vous devrez appuyer plus ou moins fort que les sensations soient exacerbées.

Commencez un doigt à la fois

Ne commettez surtout pas l’erreur de débutant d’introduire plusieurs doigts dès le départ. Cela fonctionne peut-être dans les films pornographiques, mais pas dans la vraie vie, et il n’y a rien de plus désagréable qu’une intrusion brutale avec plusieurs doigts. La meilleure manière de faire est d’introduire un doigt à la fois tout en continuant à stimuler le clitoris. Généralement, vous pouvez arriver à lui faire atteindre le 7e ciel avec 2 doigts, mais si elle en veut plus, ne la privez pas ! Une fois que vous en êtes là, vous pouvez commencer votre va-et-vient.

Notez que pour éviter que la sensation ne soit désagréable, vous pouvez lubrifier vos doigts avant de les introduire à l’intérieur du sexe de votre partenaire. Pour cela, vous pouvez utiliser votre salive ou un lubrifiant acheté dans le commerce.

Stimulez son point G

Le point G est une zone circulaire qui se situe à 4 centimètres environ après l’entrée du vagin, dans la partie haute. Elle est hautement érogène lorsque vous la stimulez, et justement, vous avez l’occasion de le faire lorsque vous doigtez une femme. La technique consiste en pratique à recourber les 2 doigts en corne à l’intérieur du vagin (attention les ongles !), puis à masser la zone en un mouvement circulaire ou en va-et-vient. Le point G se reconnaît aisément par son côté un peu rugueux. Vous saurez que votre partenaire est sur le point de jouir lorsque la zone est gonflée, que son vagin se contracte et qu’elle ressent comme une envie d’uriner !

Laisser un commentaire